RESSENTIMENT – Cultures du désaccord
25.01.2017 — 23.04.2017

© Tímea Anita Oravecz, Welcome to the EU, installation, 153 × 115 × 100 cm; photographie : Vladimir Pavić

Le ressentiment est bien plus qu’un simple stéréotype, un cliché ou une représentation négative dont on ne ferait usage qu’au moment de diffamer ses adversaires politiques: les processus culturels liés au ressentiment sont bien plus subtils. 

En réalité, il s’agit là de phénomènes qui se développent dans l’ombre, nourris par une humiliation, une défaite ou un asservissement et qui structurent le rapport entre vainqueurs et perdants. Ce déséquilibre réel ou ressenti vis-à-vis de l’autre peut être expérimenté par l’individu, par un groupe, par une communauté linguistique ou religieuse, mais aussi par des nations tout entières.

Ce thème n’a jamais été autant d’actualité qu’aujourd’hui où l’autoritarisme et le nationalisme se propagent partout dans le monde.

L’exposition réunit 17 positions artistiques différentes : Awst & Walther, Declan Clarke, Dear Hunter, Elisabeth Gabriel & Daryoush Asgar, Christoph Gielen, Konstantinos-Antonios Goutos / the[video]Flâneu®, Andy Hope 1930, Francois Knoetze, Tímea Anita Oravecz, Julian Röder, Alina Schmuch und Franca Scholz, Gerold Tagwerker, Thomas Zipp.

Le vernissage aura lieu le 22 janvier à 15 heures.


Archive